Baud Industries rend ses procédés intelligents et adaptatifs



Pour gagner en compétitivité, Baud Industries a mis en œuvre une idée simple : plutôt que de contrôler la production a posteriori, l’usineur a décidé de la piloter, « c’est-à-dire de contrôler en temps réel la pièce produite afin de pouvoir corriger les éventuelles dérives immédiatement », explique Renald Baud, un des trois frères à la tête de l’entreprise, chargé de la direction de la coordination industrielle. L’entreprise utilise pour cela une cellule composée d’une machine de production, d’un système de lavage et d’un dispositif de contrôle, capables d’échanger des informations directement. Baptisée îlot Usitronic, cette unité de production complète et intelligente a d’abord été développée au Cetim. D’autres unités ont ensuite été créées chez deux partenaires industriels du projet, dont Baud Industries.
Sur la première cellule installée, l’entreprise a pratiquement doublé le nombre de pièces produites par semaine en produisant la nuit et une partie du week-end. Et surtout, « nous avons réduit le taux de non-conformité des produits, puisque les dérives sont corrigées en temps réel. Désormais, une pièce produite est une pièce livrable », déclare Renald Baud.
Son challenge à l’avenir ? Travailler encore sur les moyens de production et aider ses employés à monter toujours plus en compétence. « La grosse différence que l’on doit amener dans les années qui viennent, c’est de se servir mieux de l’intelligence des hommes dans l’atelier », commente le dirigeant.