Laroche Engineering optimise ses conditions de coupe par la simulation


Un taux de premières pièces bonnes augmenté de 30 % et une durée de vie moyenne de ses outils coupants rallongée de 20%. Les progrès réalisés par Laroche Engineering depuis l’implémentation de son nouveau logiciel de simulation d’usinage et d’optimisation des conditions de coupe sont spectaculaires !

Spécialisé dans l’industrialisation de solutions pour l’aéronautique et le spatial, le bureau d’études assure également la fonction « méthodes » pour les usines du groupe. Son cœur de métier : la programmation de machines à commande numérique de trois à six axes. « Face à la concurrence mondiale en production, nos usines ont eu besoin de mieux maîtriser leurs coûts et de réduire leurs cycles pour gagner en réactivité », commente Christophe Saint-Denis, responsable ingénierie industrielle chez Laroche Group. Le bureau d’études a donc décidé de mettre en œuvre un outil lui permettant d’optimiser les conditions de coupe dans la programmation. Pari gagné : « nous avons un meilleur résultat sur la machine aussi bien en termes de dynamique que de qualité », assure le responsable ingénierie. Et en évitant les écrêtages matières et les pics de puissance lors de l’usinage, la durée de vie des outils est augmentée.